Documentaire -



dafatir

 

:: ::
: 11 - 12 - 2007
:
: 491
: 205
[ ]
:205
07-02-2009, 14:17 1   
Documentaire

اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي

اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي

Une automobile est un vhicule conu, en fonction de son quipement, pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises. Dans 75 % des cas ce sont des personnes, les marchandises y compris les achats des particuliers reprsentent 25 % des trajets.
C'est un moyen de transport individuel. Sa capacit permet habituellement de transporter quatre ou cinq personnes. Il existe cependant des modles de taille rduite (deux places) ou plus vastes (jusqu' neuf places). Ces derniers sont gnralement des monospaces. L'automobile transporte cependant trs souvent une seule personne, qui elle donne un libert de dplacement (en horaire et en itinraire) plus souple que les transports collectifs, au prix de quelques entorses l'cologie.
Le terme automobile a pour synonyme voiture (au Qubec char).
Les automobiles ont ncessites une adaptation et un dveloppement du rseau routier.
Source : Wikipdia









0
0 ()
0 1
0
0 Documentaire
0 figurines
0 ... .
0
0
0


:: ::


: 11 - 12 - 2007
:
: 491


[ ]
: 205
Transport
07-02-2009, 14:22 2   

اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
Le transport, du latin trans, au-del, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu un autre. Le transport est un lment fondamental de toute l'activit humaine, qu'il s'agisse d'activit conomique, de loisirs, de sport, de secours ou d'action militaire.
Les moyens de transports ont volu au cours de l'histoire de l'humanit. Cette volution s'est fortement acclre au cours des XIXe et XXe sicles avec les inventions de moteurs remplaant la force animale.
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي


:: ::


: 11 - 12 - 2007
:
: 491


[ ]
: 205
07-02-2009, 15:58 3   

اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
Le terme bateau dsigne une construction humaine, capable de flotter sur l'eau et de s'y dplacer.
  • Dans le domaine du transport maritime et fluvial, un bateau tout comme un navire ou une embarcation, est un btiment de transport sur l'eau.
  • Il est gnralement plus petit qu'un navire et plus grand qu'une embarcation. On disait autrefois vaisseau.
On distingue diffrents types de bateaux selon:
  • leur mode de propulsion: bateau voile, bateau moteur, bateau vapeur, bateau rames, etc.
  • leur structure: bateau monocoque, bateau multicoque, etc. Source : Wikipdia
les types de bateuax
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau utilitaire
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateaux rames
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau voile
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau voile historique
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau de plaisance
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateaux de sport
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau militaire
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau de marchandise
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau transporteur de personnes
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
baeau mixte
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau de pche
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
un canot*
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
bateau de transport fluviale
Noms de quelques bateaux clbres
  • La Santa Maria, caraque de Christophe Colomb, et deux autres caravelles, la Niña et la Pinta.
  • Le Mayflower, qui transportait les premiers colons en Amrique.
  • La Mduse, rendue clbre par son naufrage et le drame de ses passagers rfugis sur un radeau.
  • Le Kon-Tiki, radeau en balsa de l'exprience de Thor Heyerdahl
  • La Belle Poule (golette)
  • Le Belem, dernier trois mts barque franais.
  • Le Cutty Sark, dernier clipper conserv.
  • La Recouvrance, golette construite Brest.
  • Le Titanic, le Normandie, le France, le Queen Mary, le Queen Mary 2, le Queen Elisabeth II sont quelques-uns des paquebots les plus connus.
  • Le Wilhelm Gustloff paquebot allemand, son naufrage serait la plus meurtire des catastrophes maritimes de tous les temps.
  • Le Calypso et l'Alcyone du commandant Cousteau
  • Le Joshua de Bernard Moitessier
  • Les Pen Duick d'Éric Tabarly
  • Le Rainbow Warrior
  • L'Amoco Cadiz, l'Erika, le Tasman Spirit, le Prestige ptroliers ayant provoqu des mares noires.
  • L'Abeille Flandre et l'Abeille Languedoc sont des remorqueurs de haute mer, destins au sauvetage


:: ::


: 11 - 12 - 2007
:
: 491


[ ]
: 205
07-02-2009, 16:26 4   

اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي


Les frres Wright et les premiers pionniers

Nous sommes le 17 dcembre 1903 sur une plage de Kitty Hawk, aux Etats Unis. Les frres Wright viennent de russir le premier vol stabilis d'un appareil moteur plus lourd que l'air. Ce jeudi matin, le Flyer-I pilot par Orville, aprs une course de 12m sur un rail en bois, s'leva pendant 12 secondes en parcourant une quarantaine de mtres. Mais c'est midi que son frre Wilbur ralisa vritablement l'exploit qui les fit connatre au monde entier en survolant la plage sur 260 mtres pendant 59 secondes. Il ne leur avait pas fallu moins de quatre annes de travail intense pour arriver ce rsultat qui peut paratre bien modeste au regard de l'aviation moderne.
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
Replac dans le contexte de l'poque, quel succs! N'oublions pas que ces hommes devaient tout inventer, des bases de l'arodynamique jusqu' la mise au point d'une motorisation suffisamment lgre pour ne pas handicaper les appareils. Le 20 septembre 1904, les Frres Wright vont encore mettre leur crdit un vol en circuit ferm sur quelque 1240m, dcrivant un cercle dans les airs au-dessus de leur ferme prs de Dayton. Une prouesse rendue possible grce un systme de gauchissement des ailes qu'ils ont mis au point sur leur nouveau Flyer-II.
Pendant ce temps, en Europe, on continue d'exprimenter des planeurs, ne prenant pas trs au srieux les rapports publis par les frres Wright. Pourtant un an plus tard, en 1905, les deux aviateurs taient maintenant capables de maintenir leur appareil en vol pendant plus d'une demi-heure la vitesse de 61,461 km/h parcourant pas moins de 38,95km dans les airs au-dessus de leur champ Huffman Prairie.Le 8 aot 1908, au-dessus du champ de course des Hunaudires (au Mans), les frres Wright firent taire dfinitivement les mauvaises langues qui ne croyaient toujours pas leurs exploits. En prsence de plusieurs aviateurs franais, Wilbur vola pendant un peu plus d'une minute en cercle, prouvant ainsi l'efficacit du systme permettant de contrler les virages de leur biplan.

Les pionniers

Le 25 juillet 1909, Louis Blriot traverse la Manche bord d'un Blriot XI expos aujourd'hui au Conservatoire National des Arts et Mtiers.
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
A 4h41 du matin, il s'envole de Calais en direction de l'Angleterre malgr une brlure au pied qui le fait souffrir. A 5h12, il est accueilli prs de la forteresse de Douvres par un douanier anglais bahi.
Parmi les premiers pilotes qui ont fait l'aviation en France, Jules Vdrines est certainement l'un des plus pittoresques. Parigot au parler franc, il passe son brevet le 7 septembre 1910. La passion de l'aviation ne le quittera plus et il sera le premier, en janvier 1912, dpasser les 100km/h bord d'un Deperdussin quip d'un moteur 14 cylindres dlivrant 260 ch.
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
Candidat la dputation, c'est bord de son avion qu'il se rendit dans les campagnes au-devant des lecteurs surpris et conquis par ce nouveau moyen de transport.
Roland Garros fait son apprentissage de pilote en participant au "Show Moisant International Limited" la Nouvelle-Orlans. Un cirque de voltige qui lui donne l'occasion de repousser toujours plus loin ses limites.
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
Le 23 septembre 1913, 5h52, il s'envole de Saint-Raphal pour une traverse de la Mditerrane qui le conduira Bizerte. C'est de justesse qu'il russit son exploit car il dcouvre aprs son atterrissage qu'il ne restait que quelques gouttes d'essence dans le rservoir du Morane-Saulnier.
L'aventure de l'aropostale

L'acheminement du courrier par voie des airs fut une des grandes conqutes de l'aviation civile. La Guerre de 14-18 termine, une nouvelle gnration de pilotes vit le jour. Elle avait pour idal la conqute des terres lointaines, franchissant mers, montagnes ou dsert, oubliant les risques qui n'taient pas des moindres. Pierre Georges Latcore fut l'origine de cet lan qui permit de relier les hommes en quelques heures. Avec Didier Daurat qui anima l'Aropostale il dvelopprent ensemble quelques lignes ariennes travers l'Afrique et l'Amrique. "Le courrier doit passer", c'est par ces mots que Didier Daurat galvanisait ses hommes qui avaient pour noms Mermoz, Saint-Exupry, Guillaumet...
Pendant la guerre de 14-18, Pierres-Georges Latcore, jeune chef d'entreprise d'une scierie familiale, participe activement l'effort de guerre. Il fournit des caisses de munitions, des baraquements, des cuisines de campagne et mme des obus de gros calibre. Le hasard va le conduire la fabrication d'appareils d'observation dont les militaires ont un impratif besoin pour conserver leur avantage dans les combats de cette fin 1917. Ce n'est pas moins de 1000 avions de reconnaissance biplaces qu'il doit produire avec pour chance le 15 mai 1918. Pari tenu, voil notre patron qui, malgr une absence totale de formation aronautique, va engager les meilleurs ingnieurs de son temps (Dewoitine, Marcel Moine) pour les faire plancher sur ce projet. Il ouvre un nouvel atelier Montaudran prs de Toulouse et commence rapidement la production qui passe six units par jour. Pourtant, la fin de la guerre approche et Latcore pense dj une reconversion de son potentiel industriel.
Premires annes, premiers succs

Aprs la paix, les grands as de l'aviation militaire vont trouver une nouvelle source d'aventure avec le dveloppement de l'aviation civile et particulirement du transport de courrier et de passagers, Latcore se dirige son tour dans cette voie et dcide de lancer ses pilotes vers l'Espagne, mais aussi le Maroc et le Sngal, autrefois terres franaises.
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
Il va mme jusqu' envisager d'aborder le continent amricain par le sud mais c'est une vue de l'esprit pour l'poque alors qu'aucun appareil n'a encore russi franchir l'Atlantique. Latcore n'hsite pas mettre la main la pte et le voil quip d'une combinaison, passager bord d'un Salmson en direction de l'Espagne. Plus tard, destination le Maroc o on le verra signant un contrat d'exploitation pour 8 vols mensuels (Toulouse-Rabat) avec le Marchal Lyautey (Rsident Gnral de l'poque). Autre point fort du personnage, il sait s'entourer des meilleurs.
Un grand chef

Sa rencontre avec Didier Daurat va donner un nouvel son entreprise. Ce grand stratge va exercer merveille le rle que lui confie Latcore: diriger, persuader et dominer car il ne faut pas oublier que les pilotes, la plupart issus de la guerre, sont rests des ttes brles qu'il faut "mater" pour obtenir le meilleur d'eux-mmes. Daurat s'y connat pour rabaisser le caquet des orgueilleux. Il commence mme par placer les nouveaux venus de longs mois durant l'atelier, dmontant et remontant les moteurs, avant de leur confier un "manche balai". Cette exprience s'avrera bien utile plus tard lorsque les appareils tomberont en panne au milieu d'un dsert. Le dveloppement des lignes obligeant trouver du personnel, on verra se ctoyer les ennemis de jadis, pilotes allemands et franais, cte cte pour la mme cause: faire passer le courrier.
Le matriel pose aussi des problmes et ce n'est pas sans inquitude que Didier Daurat voit partir ses hommes bord d'engins fatigus. Mme si les appareils Breguet cds par l'arme sont plus costauds que les vieux Salsom, la traverse des Pyrnes ou de la Mditerrane n'en demeure pas moins un exploit rpt des centaine de fois. Les lignes de Latcore seront les plus meurtrires de l'poque avec plus de dix pilotes tus mais le courage dont feront preuve quotidiennement les pilotes s'avrera payant car l'Aropostale est reste dans toutes les mmoires et a ouvert des portes qui ne se sont jamais refermes depuis.

Le temps passe et bientt Latcore force d'investissements, pour dvelopper ses lignes et faire fabriquer de nouveaux appareils plus fiables, va se retrouver accul la faillite. En 1926 il part pour Rio o il espre trouver des encouragements et les fonds ncessaires pour continuer son oeuvre. Finalement, le 11 avril 1927 Marcel Bouilloux-Lafont devient propritaire exclusif du rseau Latcore baptis pour l'occasion Aropostale. Changement de stratgie, le nouveau patron signe des contrats avec les gouvernements sud-amricains et bientt va s'ouvrir la premire liaison postale entre la France et l'Argentine. Fin 1930 le rseau s'tend maintenant sur plus de 17.500 kilomtres et pourtant la ligne connat des problmes financiers normes tandisque par del les mers, les dserts et les forts et mme la Cordillre des Andes, les pilotes risquent leur vie pour livrer les sacs de courrier tant attendus.
La fin honteuse

Fvrier 1932, un scandale qui va clabousser la famille Bouilloux-Lafont clate. On les accuse de tous les maux sur la base de faux documents destins favoriser la concurrence allemande en Amrique du Sud. Les effets sont immdiats et aprs une campagne de presse hideuse et un procs bidon, l'Aropostale va disparatre dans la tourmente.
Les grands noms de l'Aropostale
  • Jean Mermoz
Jean Mermoz nat Aubenton, dans l'Aisne, en 1901. Il veut d'abord devenir sculpteur, puis se prend de passion pour le journalisme. Install avec sa mre dans le Montparnasse des artistes, il sert de modle plusieurs peintres. Il rate la deuxime partie de son baccalaurat, puis rencontre un ami de sa mre, comdien, qui lui conseille de s'engager dans l'aviation. En un an, il obtient son brevet de pilote et dcouvre sa vocation lors d'une mission en Syrie, Palmyre. Au cours de cette mission, il accomplira 600 heures de vol en 18 mois ! C'est l qu'il connat sa premire panne dans une rgion dsertique et dangereuse et qu'il gote l'aventure. Une passion qui ne le quittera jamais.
En 1924, de retour Paris, il est engag par Latcore. Mission : rallier Toulouse l'Afrique. Vritables pionniers, Mermoz et ses camarades connaissent des conditions de vie et de travail incroyablement difficiles. Comme
Saint-Exupry, il travaille au Cap Juby, une base qui se rsume un vieux baraquement cd par les Espagnols, expos aux attaques des dissidents des tribus locales. D'ailleurs, plusieurs pilotes seront attaqus et perdront la vie. Objectif atteint puisqu'il russit un trajet aller-retour Toulouse / Barcelone / Alicante / Malaga / Gibraltar / Larrache / Rabat.
La "Ligne" se dveloppe d'anne en anne : en 1925, Mermoz assure Barcelone / Malaga. En 1926, il fait la liaison Casablanca / Dakar. Cette anne-l, il fait un atterrissage forc en plein dsert, avec pour tout ravitaillement un peu d'eau et des sardines. Il est fait prisonnier par les Maures qui le relchent moyennant une ranon. En t de la mme anne, Jean Mermoz est envoy par Latcore au Brsil : c'est lui qui est charg d'tablir la "Ligne" en Amrique du Sud. C'est le dbut de la grande aventure, dont les journaux franais se feront l'cho jour aprs jour, publiant des cartes reprsentant la progression des oprations. Il frle la mort plusieurs fois dans la Cordillire des Andes : aux commandes d'un avion qui plafonnait 6200 m, un
Potez 25, il doit franchir le sommet de la muraille montagneuse, 6300 m. Il faut ruser et saisir le courant ascendant pour franchir les sommets. Pendant plusieurs heures, Mermoz attend le bon moment. Enfin, il atteint les 6400 mtres. Mais le courant retombe soudain et l'crase sur un plateau, train d'atterrissage cass. Mermoz et son quipier se retrouvent perdus, par ­ 30. Le plateau est une vritable prison : cern de ravins et de crevasses, il n'est pas question de s'en chapper. Les tubulures de l'avion clatent. Les deux hommes parviennent rparer, ils poussent l'avion la force des bras, et plongent dans la valle. Las! Le moteur explose. Mermoz parvient poser son appareil sur le terrain d'atterrissage, en planeur!
En mai 1930, il ralise son rve, son obsession: 21 heures de vol aux commandes d'un
Latcore 28, le "Comte de la Vaulx"une vritable folie!
Mermoz dcolle du Bourget. Seule difficult rencontre Mermoz, si l'on en croit Didier Daurat, la traverse du "Pot au Noir", une zone sans aucune visibilit, point de rencontre d'alizs redout de tous les pilotes. Il faut imaginer l'avion volant ras des flots, les vagues envahissant le cockpit, Mermoz nu aux commandes se battant pour garder le contrle. Au lever du jour, le 16 janvier, les hommes aperoivent le phare de Natal, et l'hydravion amerrit en douceur sur le Rio Potangi, au Brsil. Le courrier avait mis 2 jours pour atteindre le Brsil, 3 jours et demi pour arriver en Argentine et 4 heures de plus pour parvenir au *****. Du mme coup, Mermoz battait le record du monde de distance en hydravion et devenait le premier pilote de ligne.
1933 : Latcore est en pleine dconfiture. Mermoz est rvolt par l'injustice qui conduit la fermeture de cette exceptionnelle compagnie. En effet, il semble bien que les gouvernements franais, amricain et allemands se soient secrtement mis d'accord pour liminer une compagnie gnante: l'Amrique du Sud tait "chasse garde" des Amricains et des Allemands. Air France est cre cette anne-l, et c'est pour cette compagnie que Mermoz deviendra inspecteur gnral de ligne.
Le 7 dcembre 1936, il prend les commandes de l'hydravion "
La Croix du Sud". Mission : acheminer le courrier entre la France et l'Amrique du sud, en passant par le Sngal. A 10h40, la base reoit un dernier message : "Nous coupons le moteur arrire droit." Puis, plus rien. Jamais on retrouvera le moindre vestige de la Croix du Sud, abm dans l'Atlantique, au large des ctes africaines. Bien des annes plus tard, recherches et simulations permettront d'avancer une hypothse sur les circonstances de ce tragique accident. Il semblerait en effet que les moteurs qui quipaient les hydravions tombaient en panne facilement, si l'on en croit le tmoignage d'un mcanicien qui avait travaill avec Mermoz. Ce dernier, press, et victime d'une panne de moteur une heure aprs le dcollage, aurait demand ce qu'on acclre les rparations, qui, du coup, auraient t mal faites. La "Croix du Sud" tait pourtant un quadrimoteur (Latcore 300). Un moteur en panne, on aurait pu penser que les trois autres pouvaient prendre le relais. Hlas, ce ne fut pas le cas. On pense maintenant que l'hlice est venue fracasser l'avion, qui se serait bris d'un seul coup. Mermoz entre dans la lgende. Lors de ses obsques nationales, deux flottilles (l'Arme de l'Air et Air France) sillonnent le ciel. Toutes tendances politiques confondues, les hommes politiques lui rendent hommage, malgr ses engagements auprs des Croix de feu et du PSF. Paul Vaillant-Couturier, aprs sa mort, crira : "Mermoz, ce Franais profondment franais (...) avec lequel je partageais le mpris des galons, des titres vains et des salons snobs... S'il avait vcu, il aurait probablement suivi un autre chemin politique".
  • Antoine de Saint-Exupry
Antoine de Saint-Exupry, crivain-aviateur ou aviateur-crivain ? Le 31 juillet 1944, quelque part en Mditerrane probablement, Antoine de Saint-Exupry disparat en mission. On n'a jamais retrouv son appareil. Dans quelle mission s'tait-il lanc? L encore, mystre. A l'poque, Saint-Exupry souffrait de vertiges, squelles probables des multiples accidents qu'il avait subis (Le Bourget en 1923, Frjus en 1933, la Lybie en 1935, Guatemala City en 1938). Comme le raconte son chef d'escadrille de l'poque, les autorits lui avaient laiss entendre qu'il allait tre interdit de vol. Saint-Exupry lui confia ses manuscrits en lui laissant des consignes. Le 24 juillet, l'interdiction fut confirme. Mais le 30, son chef d'escadrille fut oblig de partir pour remplacer un pilote dfaillant. Le 31 juillet au matin, son retour, Saint-Exupry n'tait pas l. Il ne s'tait pas couch... Le lendemain, la presse est laconique. Son ami le pote Lon-Paul Fargue voque son cher Tonio, "ce beau diable l'oeil rond et qui voyait loin". Jusqu'en janvier 1945, certains auront d'ailleurs du mal croire sa mort . Dans "Paris Mondial", Thierry Monnier exprime l'espoir qu'un jour puisse rapparatre cet homme d'exception qui s'est vanoui "dans la solitude cleste"... Une disparition romantique pour un homme d'exception...
Antoine de Saint-Exupry nat en 1900 prs de Lyon. Orphelin de son pre, il passe son enfance dans l'Ain, chez sa tante, Saint-Maurice de Rmens, tout prs de l'arodrome d'Ambrieu. L'aviation le fascine ds son plus jeune ge. Tout enfant, il invente une bicyclette volante et raconte ses compagnons de jeux d'innombrables histoires qui, toutes, se terminent ainsi : "Et Antoine de Saint-Exupry s'leva dans les airs et il fut acclam par la foule." Sa soeur voque son souvenir, sa vitalit prodigieuse, son imagination dbordante. Il inventait des machines, des moteurs, fouillait les greniers la recherche de possibles trsors. Un seul dsir l'habite: faire son baptme de l'air. Ce que sa mre lui refuse, bien sr. Qu' cela ne tienne: il va voir un pilote, lui fait croire que sa mre est d'accord, et, l'ge de 10 ans, vole pour la premire fois. Sa famille s'installe au Mans ; il y frquente le Collge de Sainte-Croix, puis on l'envoie poursuivre ses tudes en Suisse, Fribourg. En 1917, il arrive Paris et s'inscrit au lyce Bossuet . C'est l qu'Antoine de Saint-Exupry prpare Navale, mais il choue l'oral. Il entreprend alors des tudes d'architecte. Puis il fait son service militaire dans l'arme de l'air : Strasbourg, Rabat, Le Bourget, puis retour Paris la fin de son service. C'est en 1926 qu'il est embauch par Latcore(l'Aropostale). D'abord bas Toulouse, il part en 1927 pour Cap Juby, escale importante de la ligne Casablanca-Dakar, o il est chef de l'Aroplace. Joseph Kessel, un de ses proches amis, voquera avec motion le personnage de Saint-Ex tel qu'il tait considr cette poque : un rveur, un pote, qui passait sa journe en gandoura, mme pour ses missions de reconnaissance. Il s'envolait, atterrissait en plein dsert et restait l, perch sur un arolithe, rver et fumer la pipe. Un original en quelque sorte. C'est Cap Juby qu'il crit Courrier Sud, qui paratra en 1928. En 1929, Saint-Exupry devient directeur l'Aeroposta Argentina. Il pouse la Comtesse Consuelo, qui se souvient de lui avec nostalgie. "Comme poux, c'tait un ange !", s'crie-t-elle volontiers. En 1931 parat Vol de nuit, qui obtient le Prix Fmina. Cet ouvrage remportera un succs phnomnal: Gallimard en vendra un million d'exemplaires la premire anne. Hollywood en tirera un film avec Clark Gable en vedette. Indirectement, Saint-Exupry participe la reconnaissance de l'Aropostale.
En 1935, Antoine de Saint-Exupry est un des as de l'aviation franaise. Il tente de rallier de Sagon, mais s'abme dans le dsert de Lybie. Il racontera: "A ma grande surprise, le premier craquement, au lieu d'aboutir l'crasement dfinitif, se prolongea dans la cabine la faon d'un tremblement de terre. Je subissais une secousse ininterrompue, d'une extrme violence et qui se prolongea pendant 6 secondes environ. Je ne savais comment interprter ce phnomne quand je subis la secousse d'arrt, qui fut plus forte que les autres, et pulvrisa l'aile droite. L'avion (...) s'tait bloqu. Prevot (son mcanicien), puis moi, sautmes hors de l'avion par peur du feu. Arm d'une lampe lectrique, j'inspectai aussitt le sol. Il tait compos de sable recouvert de pierres noires et rondes, aucun brin d'herbe, aucune trace de vgtation. Je parcourus un long circuit, Prvot et sa lampe formant repre, et reconnus finalement que j'avais tamponn le dsert." Pendant trois jours entiers, Saint-Exupry et Prvot erreront dans le dsert de Lybie. Le troisime jour, ils rencontrrent une caravane de bdouins providentielle qui les amena jusqu' l'oasis la plus proche.
Entre 1935 et 1938, Saint-Exupry sera grand reporter pour "Paris Soir" et "L'Intransigeant". Pilote rserviste en 1939, il est affect une escadre de reconnaissance prs de Saint-Dizier. Aprs la dfaite, il s'exile aux Etats-Unis o il publie trois livres simultanment en anglais et en franais : Terre des hommes, Pilote de guerre et Le Petit prince. Il devient un des crivains les plus populaires aux Etats-Unis, et l'est rest si l'on en croit le nombre de sites internet amricains consacrs l'auteur, et surtout au Petit Prince. Il obtient d'ailleurs le National Book Award pour les deux premiers titres.
A noter: "Pilote de guerre", un rcit de mission de reconnaissance en mai 1940 au-dessus de la ville d'Arras en flammes, sera interdit en France en 1943 pour les passages qui attaquent Hitler et le fascisme. Aux Etats-Unis, Saint-Exupry sjourne chez son ami Jean Renoir, qui se le rappelle comme avec tendresse comme un grand enfant, avec une figure d'enfant, des yeux d'enfant, un comportement d'enfant ...

En 1943, il rejoint l'arme franaise, command par le Gnral Giraud. Le 8 juin 1943, il prononcera une phrase qui ne sera pas toujours bien interprte: "Je n'aime pas plus aujourd'hui le Gnral de Gaulle: c'est a la menace de la dictature." En effet, pour lui, il ne pouvait pas y avoir une France de l'intrieur et une France de l'extrieur. Il considrait qu'on ne pouvait pas se permettre de parler au nom de la France. Bientt, il est jug trop vieux. En plus, il est handicap par une blessure due un petit morceau de cockpit qui lui est rentr dans le corps et qui a dclench une srie de fivres, provoquant plusieurs oprations successives aux Etats-Unis. Saint-Ex tait trs grand et avait le dos trs fragile. Mais il voulait absolument participer aux combats, quel que soit le prix payer... Saint-Exupry laissa 925 feuillets de pomes en prose reproduisant ses impressions du temps de son sjour dans le Sahara espagnol pour l'Aropostale. Ils seront publis en 1948 sous le titre Citadelle. Dans la mort comme dans la vie, Saint-Exupry aura su rester en conformit avec son criture et son idal.



:: ::


: 11 - 12 - 2007
:
: 491


[ ]
: 205
07-02-2009, 16:32 5   

Les grandes traverses

Blriot fut le premier, en 1909, franchir une tendue de mer pour relier deux ctes entre elles. Puis ce fut le tour de Roland Garros de traverser la Mditerrane en 1913. Leur courage fit de nombreux mules parmi les pilotes du monde entier qui bientt se lancrent travers les ocans pour dpasser les limites imposes par les machines volantes de l'poque. La conqute de l'Atlantique fut le principal enjeu d'une grande bataille mdiatique entre la France et l'Amrique.
Lindbergh russit relier New-York au Bourget

Charles Lindbergh russit le premier l'exploit de relier New-York au Bourget le 21 mai 1927. Son monoplan, le Spirit of Saint-Louis, construit sur mesure pour accomplir cette traverse, possdait entre autre un norme rservoir de 1934 litres lui assurant une autonomie suffisante au prix d'une perte de visibilit vers l'avant.
اضغط على الصورة لرؤيتها بالحجم الطبيعي
L'aile en bois recouverte de toile reposait sur le sommet du fuselage en tubes d'acier souds l'autogne. Le moteur tait un Wright en toile de 200-240cv refroidi par air. Le pilote avait une confiance totale dans cette motorisation qui avait largement fait ses preuves sur des appareils militaires. Il avait raison : pendant les 33 heures que durera le vol, il tournera avec une rgularit d'horloge. Le poids total au dpart devait tre environ de 2500kg, aussi le dcollage fut-il relativement difficile. Lindbergh avait mis un point d'honneur allger au maximum mme son propre poids : il n'avait pas voulu endosser le traditionnel blouson de pilote, trop lourd, et avait revtu un simple costume de ville. Il avait aussi refus le sac de poste. Lindbergh, les yeux rivs sur son tableau de bord, un simple priscope hauteur du visage lui permettant d'apercevoir vaguement ce qui se passe vers l'avant, va rester plus de 33h aux commandes de son appareil, oubliant la fatigue pour se consacrer uniquement son vol mmorable.
Le dpart

Le 20 mai 20h Lindbergh quitte New-York sous les applaudissements de la foule. Le 21 mai 22h22 c'est une foule de Parisiens tout aussi enthousiaste qui est venue accueillir le jeune pilote au Bourget aprs son voyage de 5809 km. 21 mai 1927, 22h19, Le Bourget : Charles Lindbergh, 25 ans, citoyen amricain, se pose sur le sol franais aprs 33 heures de vol. Une foule de 200.000 personnes l'acclame ds qu'il met pied terre, puis mais heureux. Ancien pilote militaire, puis la Postale amricaine, Charles Lindbergh reliait rgulirement Chicago Saint Louis. C'est dans cette ville qu'il a rencontr les industriels qui lui ont permis de raliser son exploit et de relever le vieux dfi lanc par un industriel amricain d'origine franaise, et qui offrait gnreusement 25.000$ au premier pilote qui russirait une traverse de l'Atlantique New York - Paris. Car Lindbergh n'tait pas le premier traverser l'ocan : ds 1919, deux Anglais avaient reli Terre Neuve l'I'rande en passant par les Aores. Trois mois auparavant, Lindbergh commandait son avion, qu'il allait baptiser The Spirit of Saint Louis en hommage la ville qui l'avait encourag. Le 8 mai 1927, il quittait San Diego pour New York dans un appareil qu'il connaissait peine. Vritable bombe volante : les trois quarts de l'avion taient rservs au carburant (2000 litres d'essence taient stocks devant lui!), l'appareil tait d'un confort spartiate. A l'arrire, juste un petit emplacement pour les cartes. Pour la visibilit, un priscope avait t amnag. Le vol avait fait l'objet d'une prparation technique extrmement srieuse, le moteur tait d'une puissance et d'une rgularit exceptionnelles, l'appareil bnficiait des tout nouveaux dispositifs pour avions monomoteurs. Le 20 mai, 7h52, il dcolle de New York.
Une traverse difficile

La traverse est difficile et exige un courage et une dtermination sans faille. A la cinquime heure, le mauvais temps se met de la partie : il doit affronter la tempte. Ses instruments de navigation sont rudimentaires : il est oblig de descendre au ras des vagues pour s'assurer de la direction du vent, et aussi pour viter le givrage sur les ailes et les nuages bas.Il utilise les indicateurs de virage, de pente transversale et d'altitude pour piloter aux instruments sans visibilit sous la pluie et dans la brume.Il est puis. "Au bout de 15 heures, racontera-t-il, je n'en pouvais plus. Je me rptais sans cesse pour me donner du courage : There will be nothing but death and failure " (Il n'y aura que la mort et l'chec). Il garde la tte l'extrieur du cockpit pour rester veill. Arriv au-dessus de l'Irlande, il est tellement prouv qu'il songe abandonner. Mais il continue. Bientt, il survole la France, sort son dernier sandwich, mais ne jette pas le papier, pour ne pas "polluer" le pays. Arriv au-dessus de Paris, il s'offre le plaisir de faire le tour de la Tour Eiffel avant de se diriger vers Le Bourget. A Paris, c'est le dlire dans le public comme dans la presse : "Personne n'avait os y croire", crit "Paris Soir" le 22 mai. Paul Painlev, Ministre de la Guerre, affirme dans le "Petit Parisien" :
"L'imagination peut-elle rver rien de plus mouvant que ces 33h d'absolue solitude entre le ciel et l'immense ocan ... Ces merveilleuses russites sont un stimulant pour le progrs et l'esprit d'entreprise."

Mais il ne faut pas oublier que quelques jours auparavant, le 8 mai, Nungesser et Coli avaient dcoll pour tenter la mme traverse. Hlas, leur tentative s'tait acheve dans des conditions dramatiques, et certains en gardaient une certaine amertume. Amertume qui faisait regretter Paul Vaillant-Couturier, dans "L'Humanit", "la crise d'hystrie chauvine de la presse". Dans le mme article, il parle d'une "victoire rvolutionnaire : celle d'un homme, et de la meilleure trempe, qui va permettre des millions d'hommes des deux cts de l'ocan de se sentir plus fraternels." Charles Lindbergh passe quelques jours en France, puis en Belgique et en Angleterre. Le Prsident Coolidge affrte pour lui le bateau "Memphis" pour le ramener aux Etats-Unis, o il est accueilli en triomphateur.
La gloire est au rendez-vous

A son arrive, il prononce un discours enthousiaste :
"When I landed at Le Bourget ... I landed with the expectancy of being able to see Europe. It was the first time I'd ever been abroad, and I wasn't in any hurry to get back. During the week I spent in France, the day in Belgium and the short stay in London England, the people of France and the people of Europe asked me to bring back to the people of America one message : at every gathering and meeting I attended was the same demonstration of affection of the people of France for the people of America."

(Quand j'ai atterri au Bourget ... j'avais l'espoir de voir l'Europe. C'tait la premire fois que je me rendais l'tranger, et je n'tais pas press de rentrer. Pendant la semaine que j'ai pass en France, en Belgique et Londres, partout l'accueil a t le mme : le peuple de France et le peuple d'Europe m'a demand de remettre au peuple amricain un seul et mme message d'affection.) De retour Saint Louis, ses commanditaires lui offrent une petite bague en or massif grave d'une hlice et... une patte de lapin ftiche. Vritable hros international, Charles Lindbergh s'embarque pour des tournes triomphales partout dans le monde. Mme les bagues de cigares cubains sont ornes de son portrait. On invente mme une nouvelle danse en son honneur, le "Lindy Hop" (interprte, entre autres, par Duke Ellington).
Une fin malheureuse

Mais l'euphorie ne dure pas longtemps. En 1932, son jeune fils est kidnapp et retrouv mort deux mois aprs son enlvement. C'est un vritable drame national aux Etats-Unis. Lindbergh en restera traumatis vie. A tel point qu'il songera quitter l'Amrique. Il reviendra en France avec le mdecin Alexis Carrel, sera accueilli avec enthousiasme par le rgime nazi, visitera les usines allemandes et cdera malheureusement certains aspects de l'idologie nationale-socialiste. Il s'affirmera favorable un ralliement de la France l'Allemagne et s'opposera l'intervention amricaine. En novembre 1941, il prononcera un discours accusant le lobby anglais, le lobby juif et l'administration de pousser l'Amrique la guerre. Peu aprs, Pearl Harbour le fera changer d'avis. Il voudra s'engager, mais Roosevelt refusera. Il s'engagera alors sous un nom d'emprunt. Il continuera voler, participera la construction du Boeing 747, volera mme sur Concorde. En 1963, c'est lui qui fera acheter le Mystre 20 de Dassault par la Pan Am. Trs malade, il se retirera sur une le du Pacifique o il mourra d'un cancer de la moelle pinire en 1974. Il n'aura pas ralis son dernier dsir : mourir en vol.


()

(Tags)
documentaire

« Douleur | une ptte blague pr vs »



la fin des temps et le mehdi documentaire tanjiya 0 04-05-2009 19:26
documentaire pour ceux qui veulent savoir le role du foie,vous le trouvrez ici tidirt 1 25-04-2009 18:48
la fin des temps et le mehdi documentaire tanjiya 2 12-04-2009 20:17


19:43

- - - -

Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd
1434- 2012
2007 - 2015